Victorien « LiberVic » de Cuyper se livre à propos de la Team Mentalism

Le président de l’équipe a aujourd’hui répondu à une interview à propos de l’association.

Q (*Q = Question) : Qu’est-ce qui vous a poussé à créer votre propre équipe d’esport ?

R (*R = Réponse) : Je crois que j’ai toujours voulu m’investir dans le monde de l’esport. Depuis tout petit, tout ce qui est en rapport avec le jeu vidéo relate d’une de mes passions, et l’aspect compétitif prime beaucoup dans ma vie ; je veux toujours réussir dans tout ce que j’entreprends. Les premiers jeux vidéos auxquels j’ai joué sont des jeux automobiles tels que F1 2005, F1 2006 ou encore Gran Turismo 5, mais il y a également le côté footballistique qui fût important, avec FIFA 09, FIFA 11 ou encore PES 2010. Cela fait désormais plusieurs années que j’ai commencé à m’intéresser au monde de l’esport, notamment les compétitions de Counter-Strike, que je suis depuis le début de l’ère de Counter-Strike : Global Offensive. J’ai décidé de me tourner vers la compétition sur FIFA 17, cependant la suite des opus de la licence ne m’a pas plu ainsi j’ai décidé d’arrêter ce « début de carrière dans l’esport ». Au même moment dans ma vie, j’ai décider de me tourner vers des études de management, ce qui m’a permis de préférer un rôle de manager/dans l’administration dans le monde de l’esport. En mars 2018, nous avons donc décidé de créer notre propre équipe esport avec Julien « J.L Racing » Lefebvre puisque nous connaissions déjà beaucoup de gens au sein de la communauté du SimRacing, ce qui nous a permis de construire de solides bases.

Q : Quelles ont été tes sources d’inspiration ?

R : J’ai appris ce que j’ai jusqu’a présent réussi à mettre en oeuvre en observant, que ce soit en rencontrant des personnes ou en regardant des compétitions. Je dois dire qu’observer l’évolution de la Team Vitality a été une grande source d’inspiration, quand on se rend compte de la progression fulgurante que cette équipe a eu ces dernières années, ça donne envie à beaucoup de gens de tenter la même chose. En tant que président, Neo de la Team Vitality est une personne que j’apprécie particulièrement, ses choix pour faire avancer sa structure sont vraiment respectables et sa motivation poussent des français comme moi à tout donner pour réussir.

Q : D’ailleurs, quelle est ta motivation ?

R : Au quotidien, j’adore voir l’évolution de mes joueurs. Certains sont très jeunes et ont des étoiles plein les yeux quand on leur parle de l’équipe : leur rêve est d’intégrer la scène internationale de l’esport et s’intègrent facilement au groupe, alliant bonne ambiance et performance. Nos joueurs proviennent de divers horizons, par exemple le roster Gran Turismo Sport s’internationalise puisqu’un pilote autrichien nous représente, ce qui me permet de découvrir de nouvelles cultures. De plus, j’attends avec impatience les occasions qui vont se présenter pour supporter mes joueurs lors de compétitions importantes, et cela peut sembler paradoxal mais j’aime m’occuper du côté administratif tel que les discussions avec les sponsors.

Q : Quel est ton message pour les jeunes qui souhaitent s’investir dans l’esport ?

R : Avec la progression fulgurante des nouvelles technologies dans notre société actuelle, l’esport va forcément se développer de plus en plus dans le futur. Si vous êtes dotés d’un talent dans quelconque jeu, alors continuez à vous entraîner mais continuez vos études en même temps ; tout peut aller si vite dans l’esport, un jeu en tendance peut très vite perdre toute crédibilité, et vice-versa. Cependant, les structures recrutent des jeunes talents et leur procurent une « sécurité » en les encadrant de managers, psychologues… L’investissement dans l’esport demande donc une réflexion poussée en prenant en compte des avis extérieurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *